Le 2 avril est considéré comme la journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme et le mois d’avril le mois de l’autisme. Ce temps est tout indiqué pour sensibiliser la population à ce que vivent les personnes ayant un trouble du spectre de l’autisme. Le bleu est aussi désigné comme la couleur de l’autisme. Pourquoi le bleu? Parce que la prévalence de cas diagnostiqués d’autisme est plus élevée parmi les garçons et que cette couleur leur est généralement associée. En effet, le taux de diagnostic serait cinq fois plus élevé chez les garçons que chez les filles. Aussi, environ 1% de la population est touché et la Montérégie est la région avec le nombre de cas le plus élevé parmi les autres régions. L’autisme n’est pas une maladie mais un trouble neurologique occasionnant des difficultés au niveau de la communication et des interactions sociales, se caractérisant aussi par des intérêts restreints et des comportements stéréotypés. Les habiletés sociales et la compréhension sont ainsi altérées et engendrent des obstacles dans le quotidien de ces personnes. Malgré les difficultés rencontrées, les personnes atteintes d’un trouble du spectre de l’autisme ont évidemment leur place dans la société et peuvent grandement y contribuer de façon positive. En avril, supportons la cause en portant du bleu!